Projets de jeunes


Les animateurs ados de l'ESC de Mareuil accompagnent des actions collectives de jeunes, réfléchies avec eux, en cohérence avec leurs souhaits et qui permettent une reconnaissance sur le territoire.

Exemples d'accompagnement de projets de jeunes déjà réalisés :

Projets jeunes - nov2014

photos graf+percu

 

Chaque production est réalisée et valorisée à l'échelle locale et départementale.
Certains projets portés par des financements européens sont valorisés au niveau national et européen.

Partenaires sollicités :

Communauté de Communes Dronne et Belle, Conseil Général de la Dordogne, Mairie de Mareuil, Collège de Mareuil, Ecole élémentaire de Mareuil, CAF de la Dordogne,  Francas de Dordogne, CEMEA d'Aquitaine, DDCSPP Dordogne, Leader Plus (Pays Périgord Vert), Erasmus+, Ligue de l'enseignement, Secteurs jeunesse de Brantôme et Champagnac de Belair et artistes issus d'associations locales, départementales et régionales.

. Renseignements / Inscriptions :

Olivier ou Audrey : 06 89 08 88 38 / 05 53 56 74 70 / accueiljeunes.mareuil@lerubanvert.org

ou retrouvez-les sur Facebook : 

logo

 


"La différence serait-elle une ressemblance ?"

Du 1er au 14 août 2015, l’Espace Socioculturel « Le Ruban vert » organise un échange de jeunes à Mareuil, avec le soutien des Francas de Dordogne dans le cadre du Programme ERASMUS+ Jeunesse et Sport. Il regroupera une quarantaine de jeunes français, macédoniens, slovaques et turcs de 17 à 22 ans. Les jeunes, venant d’horizons différents dont un en situation de handicap, vivant en milieu rural et urbain, veulent prendre part activement à ce projet car ils souhaitent interagir avec leurs pairs européens et essayer, ensemble, de trouver une ou des identité(s) européenne(s).

 Ce projet vise à :

  • Favoriser la rencontre et l’échange interculturel entre des jeunes de 4 pays vivant ensemble pendant 2 semaines
  • Développer l’apprentissage réel de la démocratie, à travers des thématiques telles que la vie en tant que jeune dans la société, leur rapport à la culture, à l’environnement et à l’économie sur les différents territoires
  • Favoriser la libre expression des jeunes sur des enjeux de la société les concernant directement ou auxquels ils sont sensibles, grâce à des temps de débats participatifs et d’autres plus libres
  • Permettre aux jeunes par la réflexion, l’écoute et l’échange, de participer activement à l’élaboration d’une vidéo commune sur le séjour et les échanges de points de vue

Au-delà des 1ères barrières culturelles, les jeunes se demandent quelles connexions peuvent exister entre leurs idées sur la société d’aujourd’hui dans les différents pays. Il est important pour eux de créer du lien social pour améliorer leur confiance en soi, devenir plus à l'aise à prendre la parole dans une autre langue. Ils désirent mettre en place des temps conviviaux (repas interculturels, jeux de connaissances, sorties sur le territoire…) afin de s'approprier les cultures, de mieux se connaître. Les activités seront menées à la fois par les participants (quizz, activités sportives préparées en amont avec les leaders) et par les leaders des groupes (débats, évaluations). En plus de développer ou conforter des compétences et connaissances techniques, l’objectif est de contribuer au développement personnel de chacun par la participation active à la vie démocratique.

Le fil rouge de l’échange sera la création d'une vidéo (Réflexion, scénario, tournage, montage… avec un vidéaste) afin de diffuser les idées ressortant des débats et des temps forts de ce séjour. La vidéo est importante car elle permettra aux jeunes de ne pas rester centrés sur eux, mais de mettre leur parole en avant et de partager les richesses de ce séjour en aval.

La vidéo multilingue réalisée permet de faire prendre conscience à d'autres jeunes qu'ils peuvent réfléchir à construire des actions collectives sur leurs propres interrogations concernant leur quotidien, leur avenir et en parallèle, de sensibiliser les décideurs de l'intérêt à prendre en considération la parole des jeunes en vue de l'élaboration de projets citoyens co-décidés avec ces derniers. Cette rencontre interculturelle devrait également permettre de montrer au plus grand nombre (jeunes, moins jeunes, institutions, décideurs…) que l'Europe est une force et qu'elle permet des actions par et pour les jeunes.


Mai 2015 – Naissance d'une Junior Association
sur le territoire du Mareuillais "La Passerelle Des Possibles"

logo LPDP

"Nous sommes un groupe de jeunes (de 14 à 22 ans) qui nous réunissons régulièrement dans le but de développer divers projets sur le secteur.

Cela fait un an que nous nous investissons dans plusieurs projets en lien avec le centre social (investissement auprès des élus du département dans le cadre de Construire avec les jeunes en Dordogne, la mise en place d’un échange d’envergure européenne,…).

Notre association a pour objectif d’accompagner d’autres jeunes vers des logiques d’autonomie afin de dynamiser le secteur de Mareuil. En constatant que beaucoup de jeunes de notre âge ne s’investissaient que très peu dans la vie locale, nous avons aussi envisagé de leur ouvrir une passerelle vers le partage et la construction de projet.

Ainsi nous organiserons divers évènements culturels et sportifs sur le territoire Mareuillais. "

Margot Imbert – Présidente de l'association

« Par le partage de diverses expériences, La Passerelle des Possibles favorisera le lien entre les différentes générations. »

logo-junior association

 


"Construire avec les jeunes en Dordogne"

Le samedi 15 novembre 2014, 7 jeunes de Mareuil ont participé à une rencontre jeunes/décideurs du département. Celle-ci s'est déroulée au Centre Départemental de la Communication à Périgueux.

Cette rencontre a permis d'échanger des idées, des points de vue, de mettre en place un dialogue entre des générations qui, quelques fois ne s'écoutent pas, ne se parlent pas.
 
A travers cette journée, des jeunes porteurs de projets, des associations ont pu partager leurs initiatives collectives auprès des participants. Les jeunes de Mareuil en ont profité pour présenter le projet WEB/TV aux intéressés.
 
Un journal a été réalisé retraçant le cheminement de cette action. Celui-ci présente aussi des témoignages de jeunes axés sur les difficultés qu'ils vivent au quotidien dans leurs territoires respectifs et sur diverses inquiétudes concernant leur avenir (enjeux autours de la mobilité, de l'emploi, du logement… mais aussi au niveau de leur temps libre). Vous pouvez consulter ce journal ici.

Découvrez ci-dessous le reportage réalisé par l'équipe de la WebTV sur cette rencontre du 15 novembre :


 

Web'L

Web'L
  Depuis novembre 2013, la WebTV est en route ! Suivez son avancée ICI

 


"Les portes du temps"

L'accueil jeunes a participé à un projet appelé "Les portes du temps" mené par la Fédération des Centres Sociaux du Périgord et le musée Vesunna de Périgueux et porté par le Direction du Patrimoine. L'enjeu était de proposer une offre culturelle à des jeunes et leurs familles issus de zones prioritaires. 

Au cours du mois d'avril 2013, les jeunes ont rencontré le photographe Cédric Delsaux, lequel les a initiés aux photos montages suite à son exposition temporaire "Dark Lens" au musée Vesunna. 

Les adolescents de l'accueil jeunes ont construit leur projet autour des paysages locaux avant d'y insérer informatiquement les silhouettes des "Quatre Fantastiques" (personnes représentant les forces de la nature). 

Pour découvrir leurs créations, nous vous invitons à cliquer sur la vidéo ci-dessous. 


"Comment sera mon monde demain"

Dans le cadre de leur participation au Congrès 2013 des Centres Sociaux, les jeunes de l'Espace Socioculturel ont été amenés à réfléchir à la question "Comment sera mon monde demain ?". Pour y apporter des éléments de réponse, deux groupes de jeunes ont travaillé sur deux films distincts.

Un groupe de collégiens a construit un scénario autour de cette thématique. Ils y décrivent le monde tel qu'ils l'imaginent dans un futur pas si lointain. Quelle société ? Quelle écologie ? Encore de la pauvreté ? Sont autant de questions auxquelles ils tentent de répondre.

Un groupe de lycéens a été accompagné par une vidéaste professionnelle, de l'association D'Asques et D'ailleurs. Ils ont demandé à une quinzaine de personnes de tout âge d'imaginer notre avenir.

A travers ces deux films, suivez-les dans ce voyage vers notre futur !